__Fifi-Larna édit.de la Trincade______________________ La page personnelle d'André Fizames__________________

VOUS  PROPOSE : ............. ........................... Une page  d'histoire
 

SUITE  DES  GUERRES  DE RELIGION
Transcription d'un compte rendu figurant dans un registre paroissial  de Larnagol

23 mars 1678
L'an mil six cents septente huit et le 23 mars pendant le cours de la mission qui se fait dans cette  paroisse s'est présentée dans notre église Louise Maymaiou domestique ? de la paroisse de St Martin -a demandé d'être reconnue dans l'église  Apostolique et romaine et l'absolution de l'escommunication quelle pourrois  avoir encouru en vivant de l'hérésie de calvin et fréquentant  les pretches et ayant donné de grands témoignages de bonne  volonté et ayant fait abjuration de lahérésie devant  monseigneur ? pierre Joiceny ? prètre de conservation ? de la mission,  il  l'a  riccue (reçue ?) dans (le saint?) de l'église Apostolique et romaine luy ayant donné l'absolution. Le tout en présence de grerion ? - greffier, jean Bessac notaire ( jean Bessac not - ?) et pierre quintion qui ont signé avec moy et (soussignés avec moy prêtre de la dite paroisse ?) tous et un. 
( Microfiches archives Larnagol E1 / 8 )

RAPPELS HISTORIQUES :
1562 : Début des guerres de religion ; Catherine de Médicis est régente
1572 : Massacre de la Saint Barthélémy 
1593 : Henri IV abjure le protestantisme et devient roi de France
1598 : Edit de Nantes
1610 : Assassinat d'Henri IV
1617 : Création de l'ordre de la mission pour évangéliser le peuple des campagnes
1685 : Révocation de l'Edit de Nantes

La reconquête catholique dans la région :
" ... En 1658, l évêque Alain de Solminihac nomme comme  prieur de Notre Dame du Puy  (à Figeac ), Jean Delaborie. La rencontre avec l'évêque de Cahors qui en place depuis 1636  est l'un des principaux  artisans de la réforme catholique voulue par le concile de Trente,va orienter toute la vie de Delaborie qui va agir dans trois directions :
--la formation des prêtres : Delaboris souhaite augmenter leur  nombre mais surtout leur donner une règle, les lier à l'évêque, créer des cadres pour des missions, encourager l'enseignement de la théologie. Il fait appel aux Bonalistes ( qui seront remplacés par des Lazaristes ) pour diriger un petit séminaire établi dès 1676 ...
--l'encadrement des fidèles. Il les regroupe en sept confréries ....
--la lutte contre l'hérésie protestante ( but principal) .Dans ce domaine  également  l'éducation est jugée  primordiale  par Delaborie. Une communauté pour l'éducation  des filles, les demoiselles des écoles chrétiennes, plus  connue sous le nom  de Mirepoises, s'était établie à Cahors. Il les attire à Figeac où leur établissement est agréé  par le corps de ville le 28 décembre 1678. Au cas où l'éducation  ne suffit pas à éradiquer   l'hérésie, la force y  pourvoit : une donation avait permis la fondation en 1673, d'un " refuge ou maison de piété "consacré pour l'essentiel aux soins des pauvres et accessoirement à l'enfermement des filles débauchées. Lorsque l'hôpital  Saint Jacques devient hôpital général, des lettres patentes de 1684 définissent le nouvel objectif du refuge : " que la dite maison soit destinée et affectée à recevoir et instruire les nouvelles converties du diocèse de Cahors " Cette affectation est à l'évidence liée aux objectifs dela révocation de l'édit de Nantes qu'elle précède de peu . "
( Figeac et son pays à la fin de l'ancien régime ; dePhilippe Calmon. ) 


bullet_b.gif (912 octets)Hautde page



 retour Accueil ...... Généalogie ...... Histoire de Larnagol ...... Visionneuse ...... Commune ...... Plan ...... Nouveau ! !